En marche vers 2033. Chroniques de Jérusalem

Jerusalem vue de nuit Tout a commencé à Jérusalem, il y a bientôt 2000 ans, quand un matin une femme revenue d’un tombeau a annoncé à onze hommes médusés : « Il est ressuscité » ! Il fallait donc que nous nous rendions à Jérusalem afin de partager la vision de « Jésus Célébration 2033 ». Nous, à savoir Olivier Fleury, directeur de l’association, Shafique Keshavjee, pasteur protestant et votre serviteur.

C'était en septembre 2017: huit jours intenses avec une vingtaine de visites!

Lire la suite : En marche vers 2033. Chroniques de Jérusalem

Les escaliers de l'unité

Escaliers de luniteLes escaliers de l'unité, aquarelle de Beni Gassenbauer, JérusalemIl y a quelques temps, nous avons passé une semaine de retraite dans l’ermitage de Gethsémané à Jérusalem. Ce fut un temps béni… et celui de la cueillette des olives. Après la prière avec les franciscains qui animent ce lieu, nous avons en effet cueilli les olives sur ces vieux oliviers, parmi les plus vieux du monde et sous lesquels Jésus a prié.

Lire la suite : Les escaliers de l'unité

En marche vers 2033. Chroniques viennoises.

JEM VienneAprès Rome et Bruxelles, Vienne est la troisième capitale européenne que nous visitons pour faire connaître la vision de Jésus Célébration 2033. Olivier Fleury, Barbara Allan et moi-même avons participé en novembre dernier à la rencontre des amis d’Ensemble pour l’Europe (11-12 novembre). Nous profitons de faire quelques visites durant les trois jours qui précèdent cette rencontre.

Lire la suite : En marche vers 2033. Chroniques viennoises.

Quatre moments de la vie spirituelle

Noeud celtique de trinite entrelace avec un coeur                 Quel est ce "Moi", qui depuis Descartes occupe le devant de la scène ? Comment en prendre soin ? Comment l'enflammer de joie ? Tant d'interprétations et de démarches me sont proposées. Je suis un bricoleur de la spiritualité, qui fait feu de tout bois. J'intègre une idée par ci, un exercice par là. Pourvu qu'ils m'aident à devenir plus attentif à ma vie intérieure. A priori je n'exclus rien pour "fortifier mon être intérieur", selon l'expression paulinienne. (Ephésiens 3.16)

Lire la suite : Quatre moments de la vie spirituelle

Présence dans les nuits de la foi (Luc 2,39-52)

Jesus dans le temple Aujourd’hui nous marchons à nouveau sur les chemins de pèlerinage, comme Jésus et son peuple. En chemin, nous vivons la communion fraternelle. Jésus a fait cette expérience chaque année sur les routes poussiéreuses entre Nazareth et Jérusalem. Pour vivre la fête de la Pâque et finalement passer vers le Père durant cette fête et devenir ainsi «notre Pâque» (1 Corinthiens 5, 7).

Lire la suite : Présence dans les nuits de la foi (Luc 2,39-52)

Sous le signe de la rencontre. Le tableau de la Maison de l’Arzillier

Tableau de l'ArzillierLe tableau de l’Arzillier, la Maison du dialogue, m’inspire depuis bientôt 20 ans. Œuvre de l’artiste vaudoise Madeline Diener, il veut « signifier » ce que les personnes sont invitées à vivre dans ce lieu consacré à la rencontre entre religions, églises et spiritualités. Placé dans le grand salon de cette maison, il exprime de manière imagée ce que la « Charte » de l’Arzillier dit avec des mots.

Lire la suite : Sous le signe de la rencontre. Le tableau de la Maison de l’Arzillier

Le martyre de la vie ordinaire. (Luc 9,18-27)

Jesus arcabasJ’aimerais vous parler de ce que j’appelle le « martyre de la vie ordinaire ». Ce que je viens de dire est un oxymore. Qu’est-ce à dire ? Un oxymore est de mettre l’un à côté de l’autre deux termes contradictoires. En l’occurrence martyre et vie ordinaire.

Lire la suite : Le martyre de la vie ordinaire. (Luc 9,18-27)

Boire à quatre sources. "En toi la source de la vie" (Psaume 36,10)

Sources« C’est chez toi qu’est la source de la vie, c’est à ta lumière que nous voyons la lumière ». (Psaume 36,10). Ce qu'exprime cette Parole de l'Écriture est si important et si vital, qu’elle peut faire de nous un instrument de réconciliation et de communion. Que dit-elle ? Avant tout qu’il n’existe qu’une seule source de vie : Dieu. L’univers naît de lui, de son amour créateur, et il en fait la demeure de l’homme.

Lire la suite : Boire à quatre sources. "En toi la source de la vie" (Psaume 36,10)

Veiller sur la communion (1 Corinthiens 1,1-9)

ChouetteLa chouette est le symbole de la vigilance et de la sagesse. Toute la vie chrétienne est un appel constant à la vigilance.

Veillez, nous dit Jésus dans l’Evangile !

Lire la suite : Veiller sur la communion (1 Corinthiens 1,1-9)

Une étoile pour tous. Fête de l’épiphanie

magesEn la personne des mages sont concentrées toutes les nations appelées à adorer leur Créateur et Sauveur. C’est pourquoi la fête de ce jour est appelée « épiphanie » : manifestation du Christ au monde. Comme le Prophète Esaïe l’annonçait : « Les nations vont marcher vers ta lumière et les rois vers la clarté de ton lever ». Nous célébrons donc le premier appel des nations, dans lesquelles nous nous reconnaissons, puisque nous ne sommes pas d’origine juive. Comme le disait un père de l’Eglise : « aujourd’hui, nous célébrons le jour de nos débuts ». (Léon le Grand)

Lire la suite : Une étoile pour tous. Fête de l’épiphanie

Jeu de va et vient: regarder, écouter, visiter (Jean 1,35-42)

venez et vous verrezRegarder et être regardé. Ecouter et être écouté. Visiter et être visité. Ce jeu de « va et vient » est de chaque jour. Quoi de plus banal ! Mais des personnes meurent de solitude car personne ne les regarde, ne les écoute, ne les visite. Des personnes étouffent car elles n’arrivent ni à regarder, ni à écouter, ni à visiter…

Or il est frappant de découvrir que l’Evangile commence par un jeu de regards, d’écoutes et de visites !
Ceci montre, un fois de plus, que la foi chrétienne met essentiellement en valeur les relations.

Lire la suite : Jeu de va et vient: regarder, écouter, visiter (Jean 1,35-42)

An de grâce 2018 : la vie est un voyage (Luc 9,1-6)

pelerinComme nous sommes au dernier jour de cette année, c’est l’occasion à la fois de regarder en arrière et de se demander comment continuer notre voyage.

La vie est en effet un voyage. Et même un « saint » voyage…

Un voyage vers le « seul Saint »…et en sa compagnie !

Lire la suite : An de grâce 2018 : la vie est un voyage (Luc 9,1-6)